Monday, October 13, 2014

Kitsch ou chic

 

* j'avais flashé sur sa version... et je rêvais de faire la même chose. Il m'a fallu plus d'un an pour trouver dans un dépot-vente un peu minable, dans un coin un peu paumé ce canevas aux couleurs très gaies. Je ne devais pas avoir le profil "ad hoc" car le brocanteur m'a demandé deux fois ce que je comptais en faire... ou bien il doutait de ce qu'il vendait !

ces canevas n'ont plus trop la côte mais conbien d'heures passées à broder chaque point de manière si régulière...

 

* pour réaliser mes deux petits coussins, j'ai d'abord cousu une toile au dos du canevas dans les dimensions choisies, afin que les fils ne s'éffilochent pas puis j'ai découpé.

 

* thanks a lot Laure pour cette belle idée, tu vois les blogs continuent à nourrir mon imagination et ma créativité !

 

* I felt in love of her version... and I dreamt of doing the same thing. I took me more than one year to find in a little shabby second-hand shop, in a remote place this very fesh-colored canvas. I shouldn't have the expected client profile for this item because the dealer asked me twice what was my intention about it... or he doubted about what he was selling!

these canvas are no longer very popular. I wonder how many hours were spent embroidering each stich in such a regular way...

 

* to make the two little cushions, I first sewed fabric on the back of the canvas taking desired dimensions into account to avoid fraying at the edge then I cut it up.

 

* thanks a lot Laure for this nice idea. You can see that blogs are still inspiring my imagination and my creativity!

 

 

18 comments:

  1. très chouette! vous avez d'abord lavé le canevas ou pas?!
    belle journée!
    aurel

    ReplyDelete
  2. Très chouette, j'avais aussi aimé cette idée chez Laure et je stocke depuis quelques moi un superbe chevreuil dont je voudrais me faire un sac pour l'automne.
    Bravo pour tes coussins, ils sont très lumineux, j'aime la petite histoire de l'étonnement du vendeur.
    Les tapisseries vont devenir introuvables vite, vite!!!

    ReplyDelete
  3. Génial ! Merci pour la bonne idée. Super de redonner vie à des "oeuvres" oubliées. Bonne semaine !
    Elisabeth

    ReplyDelete
  4. Merci pour le clin d'oeil Brigitte!
    Je suis d'accord avec toi pour dire que les blogs sont une formidable source d'inspiration et de motivation et je trouve dommage cette désertification même si j'ai fait de même... La reprise de mon blog me démange...
    J'ai une quantité de canevas lavés et stockés sous housse et une paire juste à côté de ma machine à coudre...
    Tes coussins sont ravissants!

    ReplyDelete
  5. Version chic assurément ! tu as l'art de rendre les choses belles...

    ReplyDelete
  6. Oui les blogs continuent de nourrir (trop?) l'imagination ...

    ReplyDelete
  7. C'est ravissant quelle belle idée !!! Je suis super fan également de ces canevas kitsch.

    ReplyDelete
  8. Moi aussi j'aurais tendance à dire chic! A voir fini en coussin, je trouve l'idée extra!!!

    ReplyDelete
  9. Superbe idée, les coussins sont ravissants, j'aime beaucoup.
    Bises

    ReplyDelete
  10. Brigitte, c'est une super bonne idée !! Je crois que je vais regarder ces vieux canevas d'un autre oeil !!

    ReplyDelete
  11. C'est tout à fait charmant et bucolique ! Une deuxième vie bien méritée pour ces canevas !

    ReplyDelete
  12. J'aime bien ce côté décalé qui transforme ces canevas en objets déco. Et même dans leur version ringarde, j'ai toujours plaisir comme les enfants à voir les canevas et tous leurs petits détails à la campagne ou en montagne !

    ReplyDelete
  13. Tu leur as donné une belle deuxième vie et puis tes photos les subliment :)
    En fait, c'est marrant de voir comme beaucoup de techniques considérées comme "ringardes" et avilissantes pour la femme, redeviennent tendances : le canevas, le crochet, le macramé, le tissage, le tricot et la couture :) et tout ça pour notre plus grand plaisir !

    ReplyDelete
  14. J'ai stocké moi aussi quantité de ces canevas, que je n'ai pas encore tous utilisés.
    Ne jamais les acheter chez un brocanteur, c'est bien trop cher ! Emmaüs, le secours Catholique en regorgent encore. Le gros du travail est de les enlever des cadres sur lesquels ils sont généralement très solidement fixés, parfois même collés ! J'imagine que les dames qui brodent ont des maris très bricoleurs, qui aiment le travail solide et bien fait ! Bien sûr il est indispensable de les laver. Le cycle laine de la machine est tout à fait approprié.
    Merci Brigitte, cela me donne envie de ressortir mes trésors.

    ReplyDelete
  15. tout comme Anne j'ai aussi plein de canevas non utilises !j'adore tes petits coussins
    bises françoise

    ReplyDelete
  16. avec toi toujours chic !!! pourtant avec le canevas je t'avoue avoir un peu de mal et bien tu as relevé le défi !!! c'est superbe . Comment vas tu ? j'ai perdu tous mes flux alors même si je n'ai plus une minute à moi depuis notre arrivée en région parisienne ça m'agace d'avoir tout perdu ... bon je viens de te retrouver je vais essayer de te rendre visite plus régulièrement Sainte fête de Toussaint je t'embrasse

    ReplyDelete
  17. ta version est très belle, bravo.

    ReplyDelete